Comment déterminer son type de cheveux ?

Comment déterminer son type de cheveux ?

Pour avoir de beaux cheveux, il convient d’en prendre soin. C’est indispensable. Cependant, pour en prendre soin, il faut connaitre son type de cheveux. En effet, cela permet de savoir quel soin est adapté à ces cheveux. Autrement, on réalise des soins non adaptés qui ont pour conséquences de rendre les cheveux ternes, durs et cassants.

Comment connaitre son type de cheveux ? Nous vous livrons de petites astuces simples qui vous permettront de voir plus clair et ainsi faire les soins adaptés.

Déterminer la texture

Déterminer la texture des cheveux permet de savoir s’ils sont fins, moyens ou plutôt épais. Pour connaître votre texture, lavez vous préalablement les cheveux et séchez-les à l’air libre. Les sécher avec un sèche-cheveux pourrait influencer le résultat final. Aussi, il est préférable de n’ajouter aucun produit sur vos cheveux. Lorsqu’ils sont bien secs, arrachez un cheveu entier et mettez-le de côté sur un papier ou un torchon blanc.

Coupez environ 10 cm de fil à coudre d’une grosseur standard. Placez-le à côté du cheveu que vous avez arraché puis observez :

  • Si vous remarquez que le fil est plus visible que votre cheveu alors vos cheveux sont fins.
  • Si à l’inverse votre cheveu est plus visible que le fil, vous l’aurez deviné, ils sont donc épais.
  • S’ils ont plutôt la même grosseur, vos cheveux sont alors moyens.

Il faut savoir que les cheveux épais sont beaucoup plus résistants aux agressions extérieures et aux produits. Cependant, ils se montrent aussi beaucoup plus difficiles à coiffer, car ils sont plus lourds.

Déterminer la densité

De nombreuses personnes confondent la densité et la texture, mais ce sont deux choses différentes. La densité permet de savoir si vous avez des cheveux touffus ou non et n’a rien à voir avec leur épaisseur. Pour déterminer la densité de vos cheveux ou du moins vous faire une idée du nombre de cheveux que vous avez sur la tête, placez-vous devant votre miroir. Faites une raie au milieu avec vos doigts ou un peigne et maintenez les parties que vous avez séparées avec vos mains.

Observez à travers le miroir dans une pièce bien éclairée pour mieux voir. Si vous arrivez à voir facilement votre cuir chevelu, vous avez alors une faible densité. Si vous avez du mal à voir vote cuir chevelu, vous avez une forte densité. En revanche, si vous le voyez moyennement, vous avez une densité moyenne.

Déterminer la porosité

La porosité d’un cheveu est son aptitude à absorber l’hydratation et à la maintenir. Autour de la fibre capillaire, il y a des cuticules plus ou moins ouvertes. Ce sont par ces ouvertures que l’eau peut entrer ou sortir, facilement ou difficilement. Il existe trois types de porosité : faible porosité, porosité  moyenne et forte porosité.
Pour savoir si vos cheveux sont poreux ou non, lavez-les comme d’habitude, avec votre shampoing et après shampoing. Après les avoir bien rincés, absorbez tout l’excès d’humidité avec votre serviette. Il faut que vos cheveux soient bien secs pour obtenir le résultat juste.
Prenez ensuite un verre d’eau. Peignez vos cheveux et retirez ceux qui se trouveront sur le peigne. Évitez de vous arracher toute une touffe. Placez ensuite ces cheveux dans le verre d’eau et patientez 3 à 5 minutes :
  • S’ils restent à la surface du verre, alors ils sont peu poreux.
  • S’ils coulent doucement et restent au milieu du verre, ils sont moyennement poreux.
  • S’ils coulent tout au fond, ils sont alors très poreux.

Il faut savoir que les cheveux peu poreux ont des écailles serrées et l'hydratation  a du mal  à y entrer et à ressortir. Ces cheveux sèchent donc difficilement.

Les cheveux très poreux ont des écailles très ouvertes et laissent l’eau pénétrer facilement. Malheureusement, elle ressort aussi facilement, laissant les cheveux très secs.

Les cheveux moyennement poreux ont des cuticules raisonnablement ouvertes. Cela permet à l’hydratation d’entrer en quantité suffisante. Ils retiennent l’hydratation le temps qu’il faut.
 

Déterminer la nature

La nature des cheveux correspond à la quantité de sébum que produisent les glandes sébacées. Cela permet de savoir s’ils sont gras, secs ou normaux. Pour déterminer la nature de vos cheveux, commencez par les laver et les sécher à l’air libre. Ne mettez aucun produit. Passez toute la nuit avec et au petit matin, prenez un mouchoir blanc. Appuyez ce dernier sur une partie de votre cuir chevelu.

  • Si vous remarquez beaucoup de gras sur le mouchoir alors vos cheveux sont gras.
  • Si par contre le mouchoir ne contient rien, alors vos cheveux sont secs.
  • Vous saurez que vous avez de cheveux normaux si vous remarquez de fines traces d’huile sur le mouchoir.

Il peut arriver que sur la même tête il y ait des cheveux gras et des cheveux secs. Il peut aussi arriver que sur toute la longueur il n’y ait aucune trace de sébum alors qu’à la racine il y en a excessivement. Vous pouvez déduire que vous avez des cheveux mixtes.

Déterminer l’élasticité

L’élasticité correspond à la capacité des cheveux à se détendre puis à revenir à sa forme d’origine. Pour faire ce test et avoir des résultats exacts, il est préférable d’avoir les cheveux et les mains propres et secs. Prenez ensuite une mèche entière et étirez-la. Étirez délicatement pour ne pas qu’elle se casse trop vite.

  • Si elle s’étire de tout son long avant de se casser, alors vous avez une forte élasticité. Cela signifie aussi que vos cheveux sont très résistants.
  • Si elle s’étire un peu puis se casse, vous avez une élasticité  et une solidité moyenne.
  • Si elle se casse dès que vous commencez à l’étirer, vous avez une faible élasticité. Vous cheveux sont par conséquent moins fort.

Il est possible que vous ayez des cheveux présentant différents niveaux d’élasticités. Refaites donc le test en arrachant une mèche sur d’autres parties de votre tête.

Déterminer la forme

Le célèbre coiffeur Andre Walker a créé un système qui détermine le type de cheveux en fonction de la forme et de la taille des boucles. Cette classification comprend les cheveux qui vont du raide au crépu.

Ainsi nous avons :

  • Les cheveux parfaitement lisses et sans courbes,
  • Les cheveux ondulés,
  • Les cheveux bouclés,
  • Les cheveux crépus, qui ont fait l'objet de notre premier article de blog (lire ici)

Si les cheveux lisses et crépus se reconnaissent à vue d’œil, les cheveux ondulés et bouclés peuvent se confondre. Il faut garder en tête que les cheveux ondulés ont des formes de spirales plus ou moins prononcées. En revanche, les cheveux bouclés ont tendance à s’enrouler sur eux-mêmes et ont beaucoup plus de ressorts.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.